Le Tchad des talents: une jeune entrepreneure qui se soucie de la santé alimentaire des jeunes écoliers

La jeunesse Tchadienne est aujourd’hui celle qui ose et qui semble prendre conscience de son importance sur la scène internationale. C’est également cette jeunesse qui reconnait son potentiel et qui choisit de le mettre en pratique au service de sa communauté et donc de son pays. Conscient du fait que l’on a rien sans rien, on voit émerger de plus en plus de jeunes potentiels. C’est pour cela que je choisis de les mettre en avant.

Evelyne NaotordéEvelyne Naotordéné, est une jeune entrepreneure originaire du Tchad qui a notamment passé sa vie entre le Burkina Faso et le Tchad. Du haut de ses 27 ans, elle choisi de se lancer dans l’entrepreneuriat social : un véritable challenge que la jeune femme se fixe.

Titulaire d’une maîtrise en communication et journalisme obtenue à l’Université de Ouagadougou en 2014, elle occupe un poste de chargée de communication et relation publique dans une institution de la place à N’Djamena (capitale Tchadienne).

Dynamique, travailleuse et persévérante, elle choisi de se lancer dans l’entrepreneuriat à l’issue d’un constant effectué quant à la situation alimentaire et sanitaire des jeunes élèves de son pays.

Focus sur son projet : 

En effet, c’est en étant encore étudiante que l’amour de l’entrepreneuriat, comme elle le dit si bien elle-même, lui est venu. Elle a longtemps constaté qu’il manquait aux élèves de N’Djamena une alimentation saine, de qualité et à des tarifs accessibles à tout budget.  De plus, elle s’est également rendue compte qu’une mauvaise alimentation avait des effets néfastes sur ces jeunes notamment en termes de concentration durant les cours et surtout de santé physique.

D’après ses explications, les aliments vendus et consommés à l’extérieur de la maison comportent bien souvent des microbes (mauvaise conservation et manipulation hygiénique), ce qui peut exposer les jeunes à des problèmes de santé parfois graves.

C’est ainsi qu’elle choisi de créer « Naofood »  qui est un concept de fastfood situé à proximité des écoles et qui permet aux jeunes de bénéficier de sandwichs ou encore de gâteaux de qualités à des tarifs très accessibles aux budgets de la majorité de ces jeunes. Il est important de rappeler que le Tchad compte une population très jeune qui pour la plupart est directement impactée par la crise économique qui sévit le pays.

On remarque bien que la question de la santé  et de l’hygiène est essentielle dans le concept de Naofood, ce qui permet à cette jeune entrepreneure d’avoir comme crédo : « Chez Naofood, votre santé est notre priorité ».

Ce concept d’autant plus valorisant que louable a permis à Evelyne et son équipe d’avoir une approbation de différents collèges ou lycées qui, trouvant le concept très intéressant et bénéfique, ont choisi de les accueillir au sein même de leurs structures comme c’est le cas pour l’un des plus grands collège de la capitale, depuis 2015.

Cette jeune entrepreneure motivée et déterminée se fixe des objectifs à court, moyen et long terme que sont :

  • à court terme, de nourrir 90% des élèves du Collège Evangélique avant la fin d’année académique
  • à moyen terme, d’ouvrir chaque année un fastfood « Naofood » dans une école
  • Et enfin à long terme, d’avoir un point de restauration disponible dans toutes les écoles du pays.

Afin de pouvoir démarrer son projet, Evelyne a eu à réaliser des  sacrifices majeurs tant sur le plan financier que personnel (notamment en termes de gestions de temps et de priorités).

Elle raconte notamment comment se déroule une journée. Evelyne ouvre son kiosque chaque matin à 6h30 en laissant la gestion de son fastfood à une employée. Ce qui lui permet de se rendre à son travail à 8h.

Elle vient ensuite en fin de journée faire la recette journalière et prévoir les aliments à acheter au marché pour la journée du lendemain , ce qui n’est pas de tout repos. Mais Evelyne arrive à organiser ses journées afin de palier aux exigences de son entreprise et de ses obligations professionnelles et personnelles.

Un véritable marathon journalier, mais de son tempérament déterminé, nous n’avons aucun doute sur le fait qu’elle puisse y arriver et réaliser ses objectifs.

Cependant et malheureusement, l’un des obstacles majeurs rencontrés par les porteurs de projets sur le continent,  dont Evelyne, reste l’accès aux aides qui leur permettrait de développer leurs projets et ainsi créer des emplois.

A l’exemple d’Evelyne, de nombreuses jeunes femmes se battent quotidiennement pour réussir à réaliser leurs projets et ainsi participer au développement économique du continent à leur mesure.

Je souhaite beaucoup de succès à cette jeune entrepreneure hors du commun et qui ne baisse jamais les bras.

 

The following two tabs change content below.
snaguertiga

snaguertiga

Jeune entrepreneure et blogueuse Franco-Tchadienne se définissant comme une "Afroptimiste" tout en ayant la tête bien fixée sur les épaules. Je fais partie de ces personnes qui croient en cette Afrique fascinante et aux nombreux talents cachés mais bel et bien présents. Je blogue tant par passion que par détermination, ce qui fait qu'il est très difficile de m'arrêter quand je me lance. J'espère, à travers ce blog vous avoir donné envie de prendre l'Afrique du bon côté.

Une pensée sur “Le Tchad des talents: une jeune entrepreneure qui se soucie de la santé alimentaire des jeunes écoliers”

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *