Top 20 des phrases qui peuvent agacer quand on entreprend

J’ai choisi de faire ce TOP 20 suite à différentes expériences vécues et je me suis rendue compte que je me devais de les partager ici. Portant des projets pour le continent africain, je peux vous dire que ce ne sont pas les préjugés qui manquent.

En effet, l’entrepreneuriat est une voie passionnante pour certains et « répugnantes » pour d’autres. Eh oui, il faut de tout pour faire un monde.   Il est important de souligner que c’est très loin d’être un long fleuve tranquille: et ça, je peux le témoigner.

Mais dans cette voie que vous empruntez, vous aurez plusieurs catégories de personnes: celles qui vous soutiennent et celles qui vont tout faire pour vous éloigner de ce chemin et qui vont refléter leurs peurs sur vous pour différentes raisons: soit parce qu’ils s’inquiètent pour vous, ou qu’ils vous jalousent ou bien d’autres encore….

Je dresse ici un TOP 20 des phrases les plus « clichés » et agaçantes que l’on puisse entendre, surtout quand on souhaite le faire en Afrique:

1: Ohla, crois moi ça ne marchera pas: en Afrique les gens sont corrompus et il y a tout le temps la guerre…: 

Je prépare justement un article à ce sujet, et je peux vous dire que ce sont de purs clichés. Il est vrai que parfois la réalité nous rattrape, mais ce n’est pas une raison pour généraliser. 

2: Pourquoi tu ne signes pas un CDI ici et tu seras tranquille? 

Tout simplement parce que j’aime ce que je fais et j’ai envie de travailler dans un domaine où je serai épanouie: on ne vit qu’une fois. 

3: Tu es beaucoup trop jeune pour évoluer dans ce domaine: travailles encore un peu et prends de l’expérience: 

Il n’y a pas d’âge pour faire ce qu’on aime. Entreprendre n’est pas un métier, c’est passer d’une idée, d’une envie à une chose qu’on aime. Si on travaille dur et qu’on apprend comme c’est la plupart du temps quand on est jeune, sur le terrain, on y arrive. 

4: Tu es une femme et tu seras destinée à te marier et avoir des enfants, ça sera difficile tu ne crois pas? 

Être femme ne veut pas forcement dire que l’on finira sa vie posée à la maison avec des enfants. Il y a des femmes et mères qui entreprennent et qui font des choses incroyables. C’est un choix de vie, mais qui ne doit en aucun cas compromettre nos chances de faire ce qu’on aime: les 2 sont tout à faits compatibles. 

5: Tu ne vas jamais y arriver sans financement: 

Il est vrai que l’argent est le « nerf de la guerre » mais beaucoup réussissent à faire des choses incroyables en démarrant avec zéro francs. Le financement d’un projet ne doit pas être un frein à vos rêves ou idées novatrices. 

6: C’est la crise un peu partout, attends le bon moment: 

Vous savez, il n’y a jamais de « bon moment ». Sentez-vous prêts et osez. 

7: Ah oui, mais j’avais déjà entendu parler d’une entreprise qui faisait la même chose que toi: 

Oui et? Cela ne devrait absolument pas vous déstabiliser, bien au contraire. Ne perdez jamais de vue ceci: « Rien ne se créée, rien ne se perd: tout se transforme ». Donc n’ayez pas peur de vous inspirer de ce qui existe déjà, de prendre des conseils, des informations….et innovez sans copier. 

8: Ah maintenant que tu es Boss, tout ira pour le mieux: 

Euh comment dire..? Parfois une image vaut mieux que plusieurs maux…mots 🙂 

9: As-tu envisagé que cela ne puisse pas marcher? 

Oui, bien sûr: mais je ne pense pas à l’échec avant même d’avoir essayé: Try, Try and Try again. 

10: Tu dis être chef d’entreprise, que fais-tu sur Facebook tout le temps? 

Ah si tu savais…..les réseaux sociaux de nos jours sont indispensables dans le monde du business, c’est en quelque sorte « The Place to Be ». Alors oui je suis visible et disponible sur Facebook car je travaille aussi là-bas, surtout que j’exerce dans la communication digitale 🙂 

11: Depuis que tu bosses pour toi, tu as de la chance: tu as le temps de faire ce que tu veux (cinéma, sport…): 

Eh bien non hélas. Comme je le disais ci-dessus l’entrepreneuriat n’est pas un long fleuve tranquille mais plutôt semblable aux chutes du Lac Victoria: il faut s’adapter à toutes les situations et être en constante veille. Alors oui, l’organisation est de rigueur. 

12: En fait tu es Chef d’entreprise ou Entrepreneure? 

Une remarque/question que je dirai un peu plus « intéressante ». Le chef d’entreprise comme on l’entend est celui qui est à la tête d’une entreprise. L’entrepreneur est celui qui à un moment donné va passer de l’idée à l’action. Alors personnellement, je préfère le terme entrepreneur car le chef d’entreprise n’est pas toujours un entrepreneur. Il peut être juste à la tête d’une société sans pour autant l’avoir fondé. Contrairement à l’entrepreneur qui lui a entrepris, créé, fondé: bref qui est à l’initiative de l’idée qu’il porte. 

13: Mais arrives-tu à négocier dans ce monde de costard-cravate?

Oh mais il n’y a pas que des costard-cravate…au contraire: je rencontre souvent des personnes (hommes et femmes) en  jeans-baskets. Les entrepreneurs, startuppeurs…..sont pour la plupart que j’ai rencontré, très humbles, accessibles et disponibles. Et négocier ce n’est certes pas donner à tout le monde, mais quand on croit en soi et en ses projets, on arrive à convaincre qu’importe l’âge, l’origine sociale, le niveau d’expérience, le sexe… 

14: Si tu pars en Afrique, tu ne vas jamais réussir, restes ici c’est mieux 

Oh encore un gros cliché. L’Afrique est le continent de tous les possibles. Plusieurs médias s’y intéressent de plus en plus et nous font part de « success stories » 100% Made In Africa. Alors il faut essayer et se faire sa propre idée. 

15: Ton projet est super, mais concrètement qu’est-ce que tu vas faire après? 

Voici une des remarques qui m’a bien fait rire: ce que je vais faire après? Poursuivre avec mes projets si ceux ci ont réussi: c’est aussi simple que ça. Où alors en développer d’autres. 

16: Tu fais plusieurs choses à la fois, arrêtes: tu ne vas jamais réussir à faire tout cela

Tant que j’ai de la force et de la passion, je le ferai. Il faut, encore une fois, croire en soi et savoir s’organiser au mieux. 

17: De quoi vivais-tu quand tu avais lancé tes projets

J’avais déjà travaillé avant de me lancer sur cette voie et un des avantages était d’avoir pu cotiser pour mon assurance chômage, comme c’est le cas ici en France. Donc si on mêle ceci à mes économies….ça faisait très bien l’affaire 🙂 

18: Tu crois que tout est rose dans cet environnement, eh bien non!

Je n’ai jamais dis que cela était rose: et je fais partie de ceux qui n’hésitent pas à le dire. Mais ce n’est pas pour une raison pour décourager ceux qui ont vraiment envie d’essayer. 

19: J’ai un ami, il est parti aussi entreprendre en Afrique, je peux te dire qu’il est revenu lésé et dégouté, mais bon ça va aller

Dommage pour l’ami en question. Mais il faudrait aussi comprendre les raisons pour lesquelles il avait été lésé. N’en faites pas une généralité. Prenez en compte les différentes remarques et faites une étude de marché approfondie mais ne vous découragez pas. 

20: Si tu échoues comment tu vas faire?

L’échec ne me fait pas peur: au moins j’aurai essayé et je suis sûre que je pourrai rebondir. j’ai déjà échoué auparavant (dans mes 2 projets de startup précédents) et cela m’a aidé à ressortir encore plus forte. 

 

La vie ne mérite pas d’être vécue si c’est pour uniquement rechercher à vivre dans la sécurité. Osez, vivez, écoutez votre coeur….et surtout faites vous confiance. Les échecs existent pour nous redonner une chance de mieux faire. Restez #Afroptimistes 🙂

Et vous, quelles ont été les vôtres? N’hésitez pas à partager vos expériences.

The following two tabs change content below.
snaguertiga

snaguertiga

Jeune entrepreneure et blogueuse Franco-Tchadienne se définissant comme une "Afroptimiste" tout en ayant la tête bien fixée sur les épaules. Je fais partie de ces personnes qui croient en cette Afrique fascinante et aux nombreux talents cachés mais bel et bien présents. Je blogue tant par passion que par détermination, ce qui fait qu'il est très difficile de m'arrêter quand je me lance. J'espère, à travers ce blog vous avoir donné envie de prendre l'Afrique du bon côté.

3 réponses sur “Top 20 des phrases qui peuvent agacer quand on entreprend”

  1. Très bel article ! Je pense même que ces questions font partie du processus même de l’entrepreneuriat. Tu as oublié les questions liées au cuissage ! Lol!

  2. Je me retrouve dans presque toutes ces phrases, que moi même j’ai déjà eu à dire. Autour de moi, les phrases  »cliché » concernent en général le fait qu’on soit une femme, Les difficultés financières et les possibilités d’échec.
    Merci pour ce Top 20 Snaguertita. Ceux qui entreprennent sur le continent Africain en ont besoin peu importe l’âge. Bravo pour l’initiative et bon vent.

    1. Cher Phil,
      Merci beaucoup pour tous ces éléments de réponse ainsi que pour le point de vue intéressant apporté.
      Au plaisir de te lire très bientôt.
      Bon courage à toi et beaucoup de succès dans tes projets.

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *